Une astuce pour bien se loger : la vente viager occupé

La vente en viager occupé permet au vendeur de rester vivre dans l’appartement ou la maison qu’il vend. En effet, en échange d’une rente mensuelle ou trimestrielle et du versement d’une somme équivalent à 30% de la valeur du bien, l’acheteur devient propriétaire mais ne pourra disposer du logement qu’à la mort du vendeur. Cela lui permet d’avoir une source de revenus complémentaire pour sa retraite tout en continuant d’utiliser et d’habiter le bien. L’acheteur devient propriétaire dès le signature et doit partager les charges avec l’occupant. Ce type de transaction a également des avantages fiscaux pour les deux parties.

Une vente en viager occupé  permet d’investir dans l’immobilier sans avoir besoin d’un apport important au départ. Cependant, la vente est soumise à un aléa, celui de la date de décès du vendeur.
Le prix est fixé en fonction de la valeur du bien, d’une majoration liée à l’occupation du bien et en fonction de l’âge du vendeur. En effet, plus ce dernier sera âgé, plus le montant de la rente serra élevé.
Si le bien est sous-évalué, les héritiers pourront contester la vente.
La vente d’un bien. En viager apporte une certaine sécurité au vendeur puisque si l’acheteur ne paie pas, il pourra demander la nullité de la vente. De même, si l’acheteur décède avant lui, ses héritiers devront continuer de payer les mensualités.

L’achat d’un logement en viager permet d’investir dans l’immobilier à condition de ne pas avoir besoin de disposer du bien rapidement. Ce type de transaction est également avantageux fiscalement.

Pas très marrant mais tout le monde s’y retrouve !